Prix Incroyable En Ligne Ecco 75 Sculpta Zip Shootie Vente Pas Cher Avec Paypal R73cm7q9

SKU79397067
Prix Incroyable En Ligne Ecco 75 Sculpta Zip Shootie Vente Pas Cher Avec Paypal R73cm7q9
ECCO
menu
Sujets
Recherche
Plat Foulée De La Vie Ballet Dylan femmes vente Réduction À La Mode Offres De Liquidation Réduction Explorer Populaire En Ligne t33IwZpJgl
Manchester Demonia Crampes 103 Plateforme Chausson À Bout Ouvert femmes Profiter À Vendre Emplacements Sortie Prix Pas Cher pCIzuY
Indemnité De Jeu Avec Visa Le Tellurure De Bella Ii Sur La Botte De Genou femmes Profiter De Prix Pas Cher Une Livraison Rapide En Vente MnDTPuHQ
S'inscrire | Se connecter
Ma commune

Suivez l'actualité de votre commune

vue Réductions À Bas Prix Dr Dr Martens Valentine Loafer Slingback womens Martres Valentine Mocassin Slingback femmes qMxMltM

Sophie Douce (contributrice Le Monde Afrique, Bobo-Dioulasso)

mardi 26 juin

Betsey Johnson Adina Vente Meilleur Magasin Pour Obtenir 5ezh0GBtJD

Sarah-Jane Fouda (chroniqueuse Le Monde Afrique)

Compte rendu

Nouakchott ne regarde pas à la dépense pour accueillir le sommet de l’Union africaine

La capitale mauritanienne s’est dotée de nouvelles infrastructures, dont un imposant palais des congrès et un complexe d’hôtels de luxe... inachevé.

Olivier Piot

dimanche 24 juin

Entretien

«Des formations en intelligence artificielle émergent en Afrique, mais ce n’est pas suffisant»

La créativité africaine dopée par l’intelligence artificielle (7/7). Le bio-informaticien Abdoulaye Baniré Diallo appelle les Etats du continent à investir dans la recherche.

Minkoff Elisha Rebecca Sortie Professionnelle DjPJ0i

vendredi 22 juin

Lauren Ralph Lauren Pas Cher Jaida Meilleur Endroit En Ligne Avec Paypal Bas Prix abordable NA4EA

Codes Promotionnels Vraiment Pas Cher Vente Wiki Frye Bouton Melissa Court De Démarrage iyNVxVVy1

Laure Belot

jeudi 21 juin

lundi 10 octobre 2016

Comme vous le savez tous, la nature a produit divers mythes facétieux, comme l’Injuste Milieu, le Nombre qui Dort, la carré de l’apothéose et la Règle de Troie. Mais il existe aussi une chose encore plus mystérieuse qu’on appelle le «coefficient de foisonnement». Ce terme désigne, en traduction, le phénomène d’amplification lié au passage d’une langue à une autre. Autrement dit, tout texte plongé dans une traduction occupe un volume supérieur à celui qui était le sien avant de boire la tasse. Il grossit, empâte, s’étend, enfle, gonfle, grandit, mais au pays des traducteurs on dit qu’il «foisonne». Et ce foisonnement, eh bien il peut se mesurer, on peut en définir le coefficient. C’est assez simple, au demeurant: il suffit de comparer le nombre de signes du texte de départ avec celui à l’arrivée, après traduction. A quoi ça sert, me direz-vous? Eh bien tout d’abord à se faire une idée du nombre de feuillets de la traduction à l’arrivée, et donc à pouvoir l’estimer financièrement, puisque le traducteur est payé au feuillet. On lui paie le feuillet qu’il produit, pas celui qu’il traduit. Mais ce foisonnement permet également de se rendre compte si le traducteur n’a pas tendance à en rajouter un peu, à déplier le sens outre mesure, à broder, si vous voulez.
Le fait est que quand on passe, par exemple, de l’anglais au français, il y a foisonnement. C’est scientifique, apparemment. Quel est le coefficient de ce foisonnement? Oh, tout le monde a sa petite idée là-dessus. La plupart s’accordent sur le chiffre de 15%, mais certains osent jusqu’à 20 %, voire au-delà. Quant à ceux qui tendent plutôt vers 12%, 10%, c’est bien souvent parce qu’ils lâchent quelques calories en cours et traduisent un peu à la serpette. Mais pourquoi, me direz-vous, l’anglais accouche-t-il d’un français plus charnu? Il y a à cela plusieurs raisons. Tout d’abord, l’anglais s’est fait une petite spécialité du monosyllabe: il n’est pas rare de tomber en anglais sur une phrase constituée presque exclusivement de monosyllabes sans qu’elle soit pour autant motivée par une contrainte oulipienne. C’est le côté «partition» de l’anglais: des sons isolés, telles des notes, qu’il est délicat de rendre de façon aussi syncopée en français, langue un peu plus déliée et diserte, croit-on. L’anglais bénéficie aussi de petits mots fort pratiques lui permettant, d’un coup de langue, de préciser la mouvement, la direction, la force, etc… – up, down, out, in, off… Tout ça est connu et archiconnu. L'anglais aime à se dégourdir les ïambes.
Mais ce qui explique surtout le phénomène du foisonnement, c’est ni plus ni moins le processus de traduction. Dès qu’on traduit, on perd souvent de vue la «mesure», sans doute parce qu'on est trop occupé à dérider le sens et diffracter les nuances sonores, paniqué à l’idée de perdre quelque chose en chemin, d’oublier un détail, de négliger une intensité, de minimiser une suggestion. On reste prisonnier un temps d’un mécanisme de reproduction et on bourre parfois la syntaxe à ras bord, de peur de semer quelques miettes sémantiques. Mais traduire, ce n’est pas restituer, c’est relancer. C’est réinventer le code source en fonction des vibrations émises. La réinvention style, et ce qu’elle escamote ne disparaît pas, son absence au contraire demeure en filigrane dans les interstices du texte recommencé.
Aussi n’est-il peut-être pas absurde d’avancer que plus le coefficient de foisonnement tend vers zéro, plus "vive" sera la traduction, qui va ainsi à contre-courant de ses penchants expansionnistes, résiste à la tentation exégétique au prix d’une tension maîtrisée qui l’aide à conserver la cadence initiale. Moralité: quand la foison dort, c'est fort.
Envoyer par e-mail Rabais Réel Livraison Gratuite Eastbay Boot Paul Greenshaw Livraison Gratuite Vraiment Vente Combien axxOBeTiK
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Pinterest
Balises : coefficient de foisonnement , Traduction
Quête Salomon 4d 3 Chaussure De Randonnée Goretex femmes En France À Vendre Ebay Pas Cher En Ligne Vente Payer Avec Visa Livraison Gratuite Grande Remise Vente De L'arrivée Pas Cher R7zgZnn

En espagnol l'expression équivalente est moins belle, plus terre à terre: "el coeficiente" (ou "el factor") "de expansión" (ou "de dilatación"). Et entre le français et l'espagnol mon expérience est que ce coefficient doit être d'environ 25-30 %, le français étant une langue bien plus "compacte" et précise que l'espagnol - langue excellente pour la poésie mais beaucoup mois pour la prose en général et la philosophie en particulier (malgré la singularité presque métaphysique des verbes "ser" et "estar" qui rend dingues les étudiants de l'espagnol).D'ailleurs, tous les grands prosateurs espagnols et sud-américains lisaient (au moins) le français. Nietzsche disait que pour écrire bien dans sa propre langue il fallait savoir le français. Et c'est vrai. L'étranger qui domine cette langue essaie de trouver dans la sienne sa rigueur, sa clarté et sa précision.À ce propos, je ne crois pas que dans aucune langue au monde on puisse écrire avec la perfection du français de Saint-Simon, Voltaire, Rousseau ou Chateaubriand - entre beaucoup d'autres.Tout cela pour dire que traduire en espagnol les grands stylistes français est une vraie torture. Étonnamment, la même phrase, avec les mêmes mots, parfaitement équivalents, est plus claire en français qu'en espagnol. Alors quand il n'y a pas des mots ou des expressions totalement équivalents, on imagine le résultat final de l'accumulation de ces petits décalages...

Lundi, les analystes de la banque JPMorgan ont publié une note très positive sur le New York Times , estimant que la croissance du numérique allait rester soutenue dans les trimestres à venir. La note relève notamment que le taux de croissance des revenus tirés des abonnements en ligne est supérieur à celui de géants d'internet comme Google, et équivalent à celui de Facebook. (afp/nxp)

Créé: 04.05.2018, 03h16

Votre avis

Avez-vous apprécié cet article?

Offre découverte sans engagement, avec un accès à l'intégralité des contenus numériques

Votre email a été envoyé.

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent. La rédaction

Commentaire envoyé

replyText_red

Merci pour votre contribution.

S'il vous plaît entrer un commentaire.

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Connecté avec Facebook - Abmelden
Connectez-vous avec Facebook

S'il vous plaît entrer une adresse email valide.

Veuillez saisir deux fois le même mot de passe

S'il vous plaît entrer une adresse email valide.

S'il vous plaît entrer un nom valide.

S'il vous plaît indiquez le lieu géographique.

Ce numéro de téléphone n'est pas valable.

S'il vous plaît entrer une adresse email valide.

Veuillez saisir deux fois le même mot de passe

SMS code is not true.

S'il vous plaît entrer une adresse email valide.

Ce numéro de téléphone n'est pas valable.

Veuillez saisir deux fois le même mot de passe

SMS code is not true.

Vous devez lire et accepter la Charte de commentaires avant de poursuivre.

Nous sommes heureux que vous voulez nous donner vos commentaires. S'il vous plaît noter les règles suivantes à l'avance: La rédaction se réserve le droit de ne pas publier des commentaires. Ceci s'applique en général, mais surtout pour les propos diffamatoires, racistes, hors de propos, hors-sujet des commentaires, ou ceux en langues étrangères ou dialecte. Commentaires des noms de fantaisie, ou avec des noms manifestement fausses ne sont pas publiés non plus. Plus les décisions de la rédaction n'est ni responsable déposée, ni en dehors de la correspondance. Renseignements téléphoniques ne seront pas fournis. L'éditeur se réserve le droit également à réduire les commentaires des lecteurs. S'il vous plaît noter que votre commentaire aussi sur Google et autres moteurs de recherche peuvent être trouvés et que les éditeurs ne peuvent rien et est de supprimer un commentaire une fois émis dans l'index des moteurs de recherche.

Vos réactions (44)

Olivier Poulain 06/09/2011 - 08h59

La situation quantitative et humaine est pire que celle présentée !

répondre Signaler ce contenu comme inapproprié La réaction aux articles est réservée aux abonnés du Monde.fr

phil 05/08/2011 - 17h56

OK mais on libère qui en premier ? les délinquants routiers, les auteurs de crimes racistes ? tiens, d'un coup il n'y a plus personne à gôôôche pour s'indigner du surpeuplement. bon on va être consensuels : les financiers responsables de la crise. mince alors, ils ne sont jamais emprisonnés. les mineurs ? non plus ou presque. bon, on va tirer au sort...

répondre Skechers Bobs Aller Chercher Espadrille En Peluche femmes Acheter Pas Cher Vraiment AO22q
La réaction aux articles est réservée aux abonnés du Monde.fr

Charles-Hubert de Girondiac 05/08/2011 - 10h02

Mais Sarkozy va s'en tirer en disant que ce n'est pas de sa faute, que les immigrés forment le gros du contingent, comme les échecs au bac ? Voyez, c'est simple de penser Sarkozy ! J'ai même réussi à programmer ma hp40 pour donner cette réponse.

répondre Signaler ce contenu comme inapproprié La réaction aux articles est réservée aux abonnés du Monde.fr

sourir 04/08/2011 - 17h13

"Il y a une dizaine d'années, une commission d'enquête... ". On n'était pas sous Jospin ? Apparemment le problème est toujours là ....« La cause de cette inflation pénitentiaire est simple: on emprisonne chaque jour davantage, et pour des délits de moins en moins graves ». Leur gravité ? Ne sont pas des délits ? Ou la police est plus efficace ou il y a plus de délits. Donc on vit plus en sécurité ! Et les prisons aux USA, pays d'Obama? Et leurs couloirs de la mort ? INHUMAINS !

répondre Ros Hommerson Teresa Loafer femmes Réduction Trouver Une Grande 19XhdPCAw
La réaction aux articles est réservée aux abonnés du Monde.fr

Ignacius 04/08/2011 - 16h12

Je m'étonne que cet éditorial ne fournisse pas quelques éléments factuels certainement utiles à la réflexion, comme le taux d'emprisonnement dans des pays comparables au nôtre. Emprisonne-t-on plus ou moins en France qu'en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse ? Le texte évoque par ailleurs deux sujets, celui du nombre (taux) des emprisonnés et les conditions dans lesquels ils le sont. L'humanité que l'on doit aux détenus dépend de biens d'autres conditions... inquantifiables.

répondre Signaler ce contenu comme inapproprié La réaction aux articles est réservée aux abonnés du Monde.fr

Lire la suite des réactions (44)

BNDS

Revues

Groupe LEH